FANDOM


Problèmes Modifier

  • L'un des problèmes de base est sans doute du au chef d'équipe qui devrait être beaucoup plus attentif aux relations que les autres employés ont entre eux et d'être d'avantages soucieux du bien-être de ceux-ci.
  • Les menaces faites entre employés est certes un énorme problème.
  • À la suite de la plainte qui a été fait auprès de M.Lipton aucune action n'a été entreprise de la part de ce supérieur, ce qui est inacceptable.
    B1
  • Betty est affaiblie psychologiquement par les harcèlements incessants de certaines collègues de son groupe parce qu’elle n’adhère pas aux même objectif qu’eux c’est- à- dire «fournir un rendement minimum». Ce qui se traduit par la baisse de son rendement. Il y a un problème de consolidation du groupe: une poignée de personne sont des perturbateurs et font la loi.
  • Les superviseurs (M. Lipton et M.Bert) ont été incapables de régler le problème au sein du groupe. Ce qui a poussé Betty à démissionner.
  • Lors de la prise de fonction, le contremaître M. Lipton n’a pas signifié clairement à Betty le rendement à atteindre. Elle a plutôt été informée par ses collègues qui apparemment n’ont pas à cœur l’atteinte de cet objectif.C' est donc un manquement de la part de M. Lipton dans la gestion de l'intégration de la nouvelle recrue.
  • M. Lipton est un mauvais gestionnaire car face aux plaintes de Betty, il n’a pas été compréhensif et n’a pas mis en place des stratégies pour créer de bonnes relations au sein du groupe.
  • M. Lipton ne suit pas de processus de consolidation. Betty lui fait noter qu'il y a un problème réel touchant l'efficacité de l'équipe mais bien qu'il l'écoute la première fois, il ne tient pas rigueur de sa remarque.
    B2
  • Un cercle vicieux ce crée : M. Lipton ne s'intéresse pas à la productivité des ouvrières, celles-ce décident alors de faire le minimum car elles ne sont ni félicitées ni récompensées dans leur travail. M. Lipton ne s'intéresse plus du tout à leur travail.
  • Il y a à la fois une norme très négative -la contre-production- et une cohésion très forte qui se sont installées chez les ouvrières. Elles constituent alors un élément perturbateur au bon fonctionnement de l'entreprise et vis à vis des autres ouvrières, souhaitant atteindre les objectifs fixés.
  • Il y a des clivages important entre le groupe principal des ouvrières mécontentes et contre-performantes et le sous-groupe des ouvrières souhaitant être rentable, au point de provoquer la démission de nombreuses ouvrières du sous-groupe.
  • M. Lipton ne s'interroge aucunement du nombre de démission dans son usine. Cela lui importe d'ailleurs très peu et il ne cherche pas à retenir les ouvrières rentables.

Solutions Modifier

  • Pour consolider le groupe, M.Robbins doit :
    • Remplacer M. Lipton par un autre contremaître capable d’assurer l’intégration des nouveaux et de concilier la recherche de  rendement  élevé avec la bonne cohésion au sein de son groupe. (Mettre la bonne personne à la bonne place et au bon moment).
      • Il faut déplacer M. Lipton dans un autre service où il aurait des tâches aussi complexes mais moins de responsabilités. Il n'est pas un bon conciliateur, il faudrait donc l'isoler. Il faudrait pour autant l'isoler dans un environnement d'entente et de bonne communication.
    • Mettre en place les règles de conduite et les normes de rendement claires en lien avec les objectifs de la société.
      B4
      • Le contremaître doit fixer des objectifs clairs et des attentes explicites pour que les ouvrières se sentent plus concernées et plus intégrées dans l'entreprise.
    • De concert avec le contremaître aider le groupe à  adopter ces normes en leur donnant des formations.
    • Faire une rétroaction sur la pratique des normes, sanctionner en cas du non respect et récompenser les membres qui ont fait des efforts dans ce sens..
      • Lorsqu'il y a des insultes et des menaces quelconque entre employés et bien il devrait y avoir de sérieuses sanctions établies.
      • Un supérieur a entre autre comme tâche de faire respecter l'ordre et la loi au sain de l'entreprise afin que chaque employé se sente bien.
        B5
    • Il doit isoler les meneuses du groupe, celles qui sont les plus perturbatrices en leur confiant des tâches différentes ou en les mutant dans d'autres usines.
    • Il doit stimuler la compétition entre les ouvrières avec un système de prime de rendement ou de cadeaux pour la plus rentable. L'environnement serait même plus stimulant pour les ouvrières, qui effectuent des tâches répétitives.(favoriser la motivation chez les employés + montrer une reconnaissance envers eux = éviter l'ignorance).
      B3
    • Il doit restreindre les interactions au sien du groupe en optant pour le modèle de communication des équipes d'action parallèle. On centraliserait la communication qui serait alors plus clair et cela éviterait aux ouvrières de comploter et d'instaurer des normes négatives et de nuire à celles qui souhaitent répondre aux attentes de l'entreprise.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard